destination_Verlaine
Accueil Les news Les villages Actualités Politique communale L'Administration Photos

Agenda 21 Local

Direction générale

Energie

Environnement

Etat civil - Population

Finances

Zone de Police Meuse-Hesbaye

Zone de Secours Hesbaye

Scolarité

Social

Travaux

Urbanisme - Aménagement du territoire




La chronique de juin
Chers Amis du jardin,

Vous êtes heureux de constater l’abondance des premières récoltes.
Les fraises sont abondantes et les cerises délicieuses.
Dans la serre, les tomates s’épanouissent déjà et fleurissent.
Juin est le mois idéal pour repiquer les poireaux. Ils grossiront tout l’été et dès l’automne seront favorables pour réaliser d’excellents potages. Pour éviter le ver et la mouche mineuse du poireau, il est préférable de couvrir la plantation d’un voile anti-insectes jusqu’à la mi-décembre.

La rhubarbe est une plante très gourmande en eau et en éléments nutritifs. Epandez du compost bien mûr autour de la touffe – 3 à 4 kilogrammes au mètre carré. Griffez la terre pour bien étaler et mélanger le compost en surface.

Conseil nature : favorisez la belle et généreuse Herbe à Robert. Ce géranium est une belle plante sauvage herbacée aux longues tiges grêles, rougeâtres, velues. Son beau feuillage découpé s’installe généreusement dans les sols riches en humus. Elle n’envahit pas le jardin et s’arrache très facilement si elle venait à dépasser les bornes. Profitez durant le printemps de son joli feuillage devenant rouge en été et de sa longue floraison. Les petites fleurs roses sont élégantes et appréciées des insectes qui profitent de son pollen abondant. Si cette fleur manque chez vous, j’en offre aux amateurs…

Nous profitons dès ce mois d’une information complète relative à l’entretien du sol  de notre jardin intitulé « Nourris ton jardin, il te nourrira ». Le principe de la fertilisation en jardinage biologique est de nourrir le sol, et non directement les plantes qui y poussent. C’est le sol, sain et bien alimenté, qui se chargera de cette tâche. Ceci  étant admis, il n’en reste pas moins que les matières organiques – la nourriture du sol – posent questions : sous quelles formes faut-il les apporter ? Et faut-il simplement restituer les éléments minéraux au sol ou bien entretenir ses propriétés ?

Un bref rappel sur la nutrition des plantes va nous aider à y voir plus clair. La matière végétale est essentiellement composée de quatre atomes majeurs : carbone (C), hydrogène (H), oxygène (O) et azote (N). Ces éléments de base de toutes les molécules organiques constituent la matière vivante (végétale et animale). D’autres éléments sont indispensables aux végétaux : phosphore (P), soufre (S), potassium (K), calcium (Ca), magnésium (Mg), fer (Fe), manganèse (Mn), cuivre (Cu), zinc (Zn), molybdène (Mo), bore (B) et aluminium (Al). La plante trouve ces éléments pour partie dans l’atmosphère et pour partie dans le sol. Le carbone et l’oxygène sont prélevés dans l’atmosphère, au niveau des feuilles. Le carbone est assimilé par le processus de la photosynthèse, qui permet d’utiliser le gaz carbonique (CO2) présent dans l’air, grâce à l’énergie lumineuse dispensée par le soleil. L’oxygène (O2) est assimilé grâce à la respiration, par prélèvement dans l’air au niveau des feuilles, et dans les pores du sol par les racines. Ces dernières permettent de puiser l’eau du sol et la majorité des éléments minéraux.

Nous poursuivrons le mois prochain. Je vous retrouve baignant dans la joie et la félicité, proposant à votre méditation profonde cet axiome : « Le pot fêlé dure longtemps ».

Michel du Jardin

Abonnez-vous à notre lettre d'information trimestrielle pour recevoir toutes les infos sur Verlaine. mail
Design by ArtWhere | Powered by NeoCms login